top of page

Mílos

Mílos ou Mélos est une île grecque de la mer Égée appartenant à l'archipel des Cyclades. On rencontre parfois la forme ancienne Milo, notamment pour la célèbre Vénus de Milo. Elle avait pour emblème la pomme qu'Aphrodite avait reçue de Pâris. La Vénus de Milo tenait négligemment cette pomme qui pouvait flatter le patriotisme des Méliens car la statue se dressait dans le gymnase de la cité.


Géographie


Milos est située à l'extrême sud-ouest de l'archipel des Cyclades, à 120 km de la côte de Laconie. D'ouest en est, elle mesure 23 km, contre 12 km du nord au sud, pour une superficie globale de 151 km2. La plus grande partie de l'île est couverte de collines dont la plus haute, le mont Profitis Ilias, culmine à 774 mètres.


À l'instar de Santorin, c'est une île d'origine volcanique, comme l'attestent son exploitation minière (soufre, manganèse, bentonite, etc.) et ses paysages de falaises de couleur blanche, notamment au sud-ouest de l'île dans la région de Kléftiko.

Le port principal est Adámas, la capitale Pláka.

Milos fait partie des îles des Cyclades qui ne sont plus autosuffisantes en eau.

Elle reçoit de l'eau tous les ans (et surtout l'été à cause de la saison touristique) depuis le port du Laurion en Attique, pour un coût moyen de 8,30 € le mètre-cube


Histoire


Pendant la domination ottomane, l'île et sa voisine Kimolos sont des hauts-lieux de la piraterie dans les Cyclades.

En 1820, au cours de fouilles dans les ruines de l'ancienne cité, on trouve à Milos une statue d'Aphrodite à laquelle il manque les deux bras. C'est la fameuse Vénus de Milo, conservée au musée du Louvre.


Nature


Milos est connue des naturalistes et herpétologistes pour ses espèces endémiques.

Le lézard de Milos est un petit Lacertidae endémique de l'archipel de Milos (Milos, Kimolos, Polyaigos et Antimilos), de l'archipel d'Ananes, et des îlots de Falkonéra et Velopoula. Le mâle se caractérise par ses écailles latérales bleues ou vertes. Il est classé comme espèce vulnérable (VU) par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), en raison de sa distribution très limitée.


La vipère de Milos est une espèce endémique des îles de Milos, Siphnos, Kimolos et Polyaigos. Elle est menacée par la collecte illégale, la destruction intentionnelle, la circulation routière et la destruction de son habitat, notamment par les concessions minières et les carrières. Elle est entièrement protégée et classée comme espèce « en danger » (EN) par l'UICN, car répartie sur un territoire inférieur à 100 km2 et en raison de son déclin continuel dû à la dégradation de son habitat.




1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page